Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

TLPE

Rentrée d’argent et réduction de la pollution visuelle : Caudry fait coup double

Publié le 21/06/2012 • Par Emmanuelle Lesquel • dans : Bonnes pratiques finances

En mettant en place en 2010 sa taxe locale de la publicité extérieure (TLPE), la petite commune du Nord a réussi à améliorer ses finances, sans levée de bouclier. Aperçu.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

De 27 à 12 000 euros par redevable. Les 700 panneaux publicitaires et enseignes recensés par la ville de Caudry représentent une petite manne financière.
« Au titre de la TLPE 2010, 129 000 euros ont été facturés à 140 redevables. 120 000 euros ont déjà été collectés. Cette somme n’est pas neutre pour une commune de 14 000 habitants. En plus cela nous a permis de réduire de près de 30 % la pollution visuelle », se félicite Alain Coteau, chargé de mission et d’audits à la ville.

Faut-il facturer la surface entière du panneau ou bien seulement où c’est écrit ? Faut-il facturer le recto verso ? Et quid des affichages promotionnels éphémères ? Pour mettre en place la TLPE, Caudry s’est appuyée sur un cabinet externe spécialisé. Ce dernier lui a fourni une prestati ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Références

La loi du 4 août 2008 de modernisation de l'économie remplace les taxes sur la publicité frappant les affiches, réclames et enseignes lumineuses (TSA), et la taxe sur les emplacements fixes (TSE), par une taxe unique appelée taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE).

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Education : soutenir et protéger les enfants et les agents

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rentrée d’argent et réduction de la pollution visuelle : Caudry fait coup double

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement