Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Justice

Dexia poursuit France 2 en diffamation

Publié le 20/06/2012 • Par Jacques Paquier • dans : Actualité Club finances

dexia_immeuble_defense
JACQUES DEMARTHON / AFP
Dexia a fait citer devant le tribunal correctionnel de Paris France Télévisions à la suite du reportage "Villes en faillite", diffusé sur France 2 jeudi 10 mai 2012, dans le cadre de l'émission "Envoyé spécial".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dexia reproche à ce reportage un traitement caricatural à charge de la question pourtant complexe de l’endettement des collectivités locales.
« La ligne éditoriale choisie par la rédaction consiste en effet à rendre Dexia responsable de tous les maux des collectivités locales et à lui imputer – en contradiction avec la réalité – le fait d’avoir cherché à tromper ses clients », fait valoir l’établissement francobelge, dans un communiqué. 

« Les nombreuses inexactitudes factuelles et contre-vérités qui émaillent ce reportage, la pratique qui consiste à enregistrer des collaborateurs de Dexia à leur insu pour ne retenir que certains extraits de ces enregistrements, le recours à des témoins anonymes, laissent perplexe quant au sérieux du travail de vérification, d’analyse et quant à la prudence qu’appelait le traitement d’un tel sujet », poursuit la banque.
Dexia estime ne pouvoir laisser sans réagir voir l’honneur et la probité de ses collaborateurs être publiquement et injustement mis en cause.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dexia poursuit France 2 en diffamation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement