Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

établissements de santé

Une meilleure coordination contre la violence à l’hôpital

Publié le 01/11/2010 • Par Rouja Lazarova • dans : Retour sur expérience prévention-sécurité

Elargi aux établissements médicosociaux, le protocole « santé-sécurité » tend à améliorer la coopération avec les forces de l’ordre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le double meurtre à l’hôpital psychiatrique de Pau, en décembre 2004, a indéniablement précipité la réglementation visant à améliorer la sécurité en milieu hospitalier.

Une circulaire de juillet 2005(1) a instauré un système de signalement des actes de violence et, en août de la même année, les ministères de l’Intérieur et de la Santé ont signé le protocole « santé-sécurité », afin d’améliorer la coopération entre les établissements hospitaliers privés et publics et les commissariats de police ou la gendarmerie.

Clé de voûte du dispositif : le « correspondant » désigné au sein du commissariat du lieu d’implantation de l’hôpital. Celui-ci peut procéder, avec le directeur de l’établissement, à un diagnostic des problématiques de violence et de sécurité, et ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une meilleure coordination contre la violence à l’hôpital

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement