logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/11877/net-recul-de-la-voiture-dans-les-modes-de-transports-de-rennes-metropole/

TRANSPORTS
Net recul de la voiture dans les modes de transports de Rennes Métropole
Xavier Debontride | Régions | Publié le 25/10/2007

C’est le principal enseignement de l’enquête «ménages déplacements 2007» réalisée par Rennes Métropole, en partenariat avec l’Etat (direction départementale de l’équipement), le conseil régional de Bretagne et le conseil général d’Ille-et-Vilaine : la part de marché de l’automobile dans les modes de transports utilisés par les habitants de l’aire urbaine rennaise a diminué de 7% entre 1999 et 2007. Et ce, au profit des transports collectifs (bus et métro), et dans une moindre mesure, du vélo. L’enquête, réalisée au printemps auprès de 7300 ménages habitant 216 communes du département, montre un bouleversement dans l’utilisation des modes de transports. Ainsi, la part des transports en commun progresse de 36% par rapport à la précédente enquête de 1999, tandis que la mobilité, exprimée par le nombre de déplacements réalisés par les habitants de plus de 5 ans, augmente elle aussi de 13%, à contre courant de la tendance nationale. Depuis 2002, l’agglomération rennaise dispose d’un métro et a entièrement repensé l’organisation de ses transports collectifs en renforçant l’intermodalité (bus+métro, TER). Le recul de l’usage de la voiture se traduit par une baisse globale de 54 000 déplacements voiture/jour. «Cette enquête nous conforte dans la mise en oeuvre du PDU et de la deuxième ligne de métro», se félicite Daniel Delaveau, vice-président de Rennes Métropole en charge des transports. La deuxième ligne, qui suivra un tracé est-ouest, devrait être réalisée par tronçons successifs pour une première mise en service à l’horizon 2018.

Pour plus de détails, consulter le dossier de presse consacré aux premiers résultats entre 1999 et 2007 sur l’aire urbaine rennaise [1]