logo
DOSSIER : Logement social : face à l’insécurité, les bailleurs s’organisent
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/118556/une-strategie-en-trois-axes-pour-un-probleme-complexe/

Une stratégie en trois axes pour un problème complexe
Agnès Thouvenot | Dossiers prévention-sécurité | Publié le 18/06/2012 | Mis à jour le 24/07/2012

Accompagnement du personnel de proximité, gestion des sites en extrême difficulté et travail partenarial : ces trois enjeux constituent les priorités des organismes HLM .

«A l’Etat, la sécurité. Au maire, la tranquillité publique. Au bailleur social, la tranquillité résidentielle », insiste Brahim Terki, directeur délégué à la tranquillité publique et aux affaires juridiques au sein d’Argenteuil Bezons Habitat (12 000 logements, Val-d’Oise). Ces cadres d’intervention, qui font aujourd’hui consensus chez les bailleurs, constituent leur matrice d’organisation face à la montée de l’insécurité. Cependant, tout comme le diagnostic, les réponses concrètes ne sont pas homogènes et surtout peu rendues publiques. « Nous élaborons actuellement une stratégie nationale, notamment en constituant un réseau de référents pour la sécurité », indique Claire Thieffry, responsable du département « sécurité » à l’Union sociale pour l’habitat (USH).

Le personnel de proximité en ...

CHIFFRES CLES

1 million de logements vidéosurveillés

En 2010, 47% des 276 organismes interrogés par l’Union sociale pour l’habitat disposaient d’équipements vidéo sur une partie de leur patrimoine. Soit environ 1 million de logements couverts, précise l’USH. Selon une enquête approfondie menée auprès de 60 organismes en 2011, 72% en ont équipé les sous-sols et parkings, 63% leurs halls d’entrée, 18% les espaces résidentialisés, 17% les garages. Si aucune étude d’impact n’a pour l’instant été réalisée, les organismes observent que les parkings souterrains équipés peuvent à nouveau être loués.