Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • Gouvernance, objectifs du développement durable et croissance verte : les trois enjeux clés de Rio+20, selon Nicole Bricq

développement durable

Gouvernance, objectifs du développement durable et croissance verte : les trois enjeux clés de Rio+20, selon Nicole Bricq

Publié le 18/06/2012 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, Actu expert santé social, France

Mappemonde
Fotolia
Avant l’ouverture du Sommet de la Terre – baptisé Rio+20 – , qui se déroulera officiellement du 20 au 22 juin 2012 à Rio de Janeiro (Brésil), la ministre de l’Ecologie, de l’énergie et du développement durable Nicole Bricq a dressé les principaux enjeux de ce grand rendez-vous mondial pour la France : faire évoluer la gouvernance en renforçant le rôle des collectivités territoriales et des ONG ; mettre en place des objectifs pour le développement durable ; et concevoir un modèle de développement pour une économie verte.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est le premier dossier sur lequel la récente ministre de l’Ecologie, de l’énergie et du développement durable, Nicole Bricq, a dû travailler : le Sommet de la Terre Rio+20. Il doit permettre de tracer de nouvelles pistes pour le développement durable, 20 ans après le premier sommet de Rio (en 1992), .

« En 1992, j’étais au cabinet de la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal. L’heure était à l’enthousiasme puisque ce sommet a été décisif pour engager une politique au niveau mondial, se rappelle Nicole Bricq. Mais aujourd’hui, le président de la République François Hollande a parlé d’un risque d’échec ».

Reconnaître le rôle des collectivités – Le premier engagement de la nouvelle ministre aura été de réintégrer les collectivités territoriales au sein de la délégation française ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gouvernance, objectifs du développement durable et croissance verte : les trois enjeux clés de Rio+20, selon Nicole Bricq

Votre e-mail ne sera pas publié

Claudec

20/06/2012 09h54

« L’effort à long terme nécessaire pour maintenir un bien-être collectif qui soit en équilibre avec l’atmosphère et le climat exigera en fin de compte des modes viables de consommation et de production, qui ne peuvent être atteints et maintenus que si la population mondiale ne dépasse pas un chiffre écologiquement viable.»
Rapport 2009 du Fonds des Nations Unies pour la Population

Or, en dépit des variations de la croissance démographique soufflant le chaud et le froid et de la sempiternnelle annonce de son ralentissement, celui-ci est non seulement peu probable mais quasiment exclu pour de nombreuses raisons parmi lesquelles :
– La tendance observée depuis la naissance de l’espèce humaine, et plus particulièrement au cours de ses deux derniers millénaires.
– Les effets du progrès, notamment sanitaire.
– Les résultats de l’action humanitaire, encourageant les naissances et retardant la mort des plus malheureux, à défaut de les empêcher de souffrir de leur misère.
– Les conséquences dramatiques d’une inversion de la tendance en termes de vieillissement de la population et de réduction du nombre des actifs.
– L’aveuglement et l’imprévoyance de tous les hommes, sans exception.
– La cacophonie régnant chez la plupart des partisans d’un contrôle démographique.
– L’opposition farouche des opposants à ce dernier.
etc.
La prise de conscience de réalités fondamentales serait nécessaire, de toute urgence.

Pour en savoir plus à propos de la plus évidente de ces réalités, affichez « abominable pyramidesociale » ou « Fatalitas » dans votre moteur de recherche.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement