Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Comment réconcilier ville et agriculture – Introduction

Publié le 14/06/2012 • Par Isabelle Verbaere • dans : France

Malgré de nombreux outils réglementaires destinés à protéger les espaces agricoles en zone périurbaine, la ville ne cesse de grignoter des terres agricoles, fragilisant un partage harmonieux de l’espace, et les ressources d’une partie de la population. Mais collectivités territoriales et monde agricole développent de nouvelles solutions pour créer des liens entre les territoires et développer un projet commun.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Déprise agricole – Négligeant les outils réglementaires visant à protéger les exploitations en zone périurbaine, les villes restent consommatrices des terres agricoles. Toutefois, la loi « Grenelle 2 » du 12 juillet 2010 assigne aux documents d’urbanisme un objectif de réduction de la consommation d’espace.

Nouvelles dynamiques entre collectivités et agriculture – Le renforcement des liens entre le secteur de l’agriculture et la ville est aujourd’hui au coeur de nouvelles dynamiques de territoires. Se développent ainsi les circuits courts, notamment par le biais de la restauration collective, la veille foncière, pour contenir le prix des terrains, et les marques territorialisées.

Penser le territoire – Pour protéger efficacement les terres agricoles de l’urbanisation liée à l’étalement urbain, le projet de territoire doit identifier et favoriser le développement des différentes fonctions de l’agriculture : économique, paysagère, pédagogique, sanitaire et environnementale.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment réconcilier ville et agriculture – Introduction

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement