Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Outre-Mer. L’assainissement à Nouméa jugé préoccupant selon la chambre territoriale des comptes

Environnement

Outre-Mer. L’assainissement à Nouméa jugé préoccupant selon la chambre territoriale des comptes

Publié le 02/11/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La Chambre territoriale des comptes de Nouvelle-Calédonie a jugé « préoccupante » la situation de l’assainissement à Nouméa, mettant en cause une mauvaise gestion par la municipalité et dénonçant des conséquences pour l’environnement.
Confrontée à un important retard, la ville avait élaboré en 1986 un schéma directeur, mais son exécution est jugée « insuffisante et désordonnée ». Ainsi en 20 ans, la commune de Nouméa n’a réalisé qu’une seule station d’épuration, pour les quartiers sud, alors que dans le même temps la ville a connu une urbanisation galopante.
« Au total s’agissant de l’assainissement domestique, la capacité des équipements est passée de 11.000 habitants à 26.500 alors que la population passait de 65.000 en 1983 à 92.000 habitants en 2004 », souligne le document.
En valeur absolue, le nombre d’habitants non raccordés à une capacité de traitement a donc progressé depuis 1986. Leurs eaux usées « continuent à se déverser dans la mer et engendrent des nuisances et des pollutions », note la Chambre des comptes.
L’institution s’alarme en outre de l’augmentation « considérable du volume des effluents les plus polluants, qui émanent des zones industrielles de Ducos et de Numbo où il n’y a toujours aucun dispositif de traitement avant le rejet en mer ».
La politique de la municipalité visant à favoriser la construction de stations privées est également mise en cause, notamment parce que ces équipements ne sont ni répertoriés, ni contrôlés.
Jugeant les besoins de Nouméa « considérables », la Chambre recommande un diagnostic sur « les pollutions des eaux côtières qu’engendrent ces rejets domestiques et industriels ».
En réponse, la ville de Nouméa a indiqué qu’un nouveau schéma directeur d’assainissement visant à passer d’une capacité de traitement de 30% en 2007 à 90% en 2009 était en cours. La difficulté à réaliser des travaux d’assainissement à Nouméa, en raison d’une topologie complexe et de la rareté et de la chèreté des entreprises, plus promptes à répondre aux appels d’offre du secteur privé qu’à celles du secteur public, a également été mise en avant.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Outre-Mer. L’assainissement à Nouméa jugé préoccupant selon la chambre territoriale des comptes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement