Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

fonction publique

Emploi public : les premiers signes d’une RGPP locale

Publié le 12/06/2012 • Par Laure Martin • dans : A la une, A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Silhouettes sombres
Getty
D’après des données publiées mardi 12 juin 2012 par l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), la progression des emplois a très nettement ralenti en 2011 dans la fonction publique territoriale et dans la fonction publique hospitalière.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis la Révision générale des politiques publiques (RGPP), la suppression des 30 000 postes par an dans la fonction publique d’Etat – avec le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux – était compensée par la création d’emplois à l’hôpital et dans les collectivités territoriales.

+ 0,3 % contre + 1,9 % en 2010 – Cette tendance ne semble plus d’actualité. En 2011, le secteur territorial comptait environ deux millions d’agents, dont les deux tiers dans les communes. Mais cette même année, l’emploi a nettement ralenti avec une hausse de 0,3 % (+ 6 000 emplois environ) alors qu’elle était de près de 1,9 % en 2010.

Dans les départements et les régions, l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss) souligne que l’emploi n’augmente plus que de 0,7 % alors qu’il avait encore progressé de 3,8 % en 2010. Les communes enregistrent quant à elles une baisse de 0,4 % avec 1,305 million d’emplois, après une augmentation de 0,8 % en 2010.

A l’hôpital – Du côté de la fonction publique hospitalière, en 2011, les opérateurs publics de ces secteurs ont employé 1,42 million de salariés :

  • 1,09 million dans les activités pour la santé
  • et 0,33 million dans l’action sociale.

L’emploi des opérateurs publics dans ces secteurs a augmenté de 0,5 % (+ 0,4 % dans le secteur de la santé et + 0,8 % dans l’action sociale), après une hausse de 0,9 % l’année précédente.

D’après l’Acoss, cette évolution confirme le net ralentissement constaté depuis 2008 après les fortes augmentations observées entre 2001 et 2007 (de 1,9 % à 2,8 % par an).
La masse salariale progresse quant à elle de 1,9 % en 2011.

Enfin, le salaire moyen par tête présente des disparités selon le niveau territorial : 1 239 euros dans les communes, 1 742 euros dans les départements et les régions, et 1 450 euros dans les autres structures.

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emploi public : les premiers signes d’une RGPP locale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement