Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Bretagne. Rennes teste le téléphone mobile comme titre de transport dans le bus, le métro ou le TER

Transports

Bretagne. Rennes teste le téléphone mobile comme titre de transport dans le bus, le métro ou le TER

Publié le 05/11/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Depuis le 5 novembre, la ville de Rennes expérimente l’utilisation du téléphone mobile comme titre de transport dans le TER, le bus et le métro, ont annoncé l’opérateur Orange (France Télécom) et la SNCF.
« Cinquante voyageurs abonnés testeront pendant deux mois un téléphone sans contact ‘prototype’ intégrant la technologie NFC (Near Field Communication) dans la carte Sim et donnant accès à des services : titre de transport, carte de paiement, informations sur les horaires et accès parking », expliquent les deux partenaires.

« La grande nouveauté, c’est que ce titre pourra être utilisé sur plusieurs réseaux, qui ont chacun un système d’information différent », a expliqué Mung Ki Woo, directeur de la ligne produits de paiement sans contact chez Orange.
Grâce au NFC, qui transmet des données par radiofréquence à très courte distance pour une plus grande sécurité, les clients testeurs pourront prendre le bus, le métro ou le TER, en utilisant uniquement leur téléphone mobile comme moyen de transport.
Ils pourront aussi acheter et recevoir leur coupon de transport en ligne.
La SNCF installera également des étiquettes NFC, de la taille d’une carte de visite, sur des affiches dans les gares participant à l’opération. En plaçant leur mobile contre ces étiquettes, les testeurs recevront les horaires des prochains trains au départ et à l’arrivée de cette gare.
Le NFC, qui devrait commencer son déploiement commercial courant 2008 en France pour se généraliser en 2009, fait l’objet de nombreuses expérimentations depuis deux ans : Orange a testé en octobre 2005, auprès de 200 clients, la possibilité de payer dans certains magasins avec leur mobile.

A Strasbourg, le Crédit mutuel-CIC, SFR et l’opérateur NRJ Mobile testent l’utilisation du mobile pour voyager dans les trams et les bus de la ville, ainsi que pour payer son parking.
« Nous sommes arrivés au bout du processus d’expérimentations [dans le domaine des transports, ndlr] et nous avons déjà basculé dans la préparation réelle du déploiement commercial. A priori, [l’expérimentation lancée à Rennes] est notre dernier test, tout du moins en France », a expliqué Mung Ki Woo.
Les opérateurs de téléphonie mobile (Bouygues Telecom, Orange, SFR) et des transports publics (Keolis, RATP, SNCF, Transdev, Veolia Transport) ont créé en avril un groupe de travail, baptisé Ulysse, sur l’utilisation du mobile comme titre de transport.
Un autre groupe de travail appelé Pegasus, entre les opérateurs mobiles et les banques (BNP Paribas, Groupe Crédit mutuel-CIC, Crédit agricole, Société générale), cherche, lui, à développer et tester une solution de paiement mobile sans contact. Il doit lancer vendredi une expérimentation à Caen et Strasbourg.
« La standardisation internationale (du NFC), qui avait pris du retard, a eu lieu le 18 octobre, donc maintenant les industriels peuvent produire les équipements compatibles sans inquiétude », a estimé Mung Ki Woo.
En Europe, seule l’Autriche a lancé le NFC, en septembre, tandis qu’ailleurs dans le monde, le Japon et la Corée du Sud l’utilisent depuis plusieurs années et la Chine s’apprête à le lancer.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bretagne. Rennes teste le téléphone mobile comme titre de transport dans le bus, le métro ou le TER

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement