Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Péréquation

FPIC : la péréquation du bloc local monte en puissance – Introduction

Publié le 12/06/2012 • Par La Rédaction • dans : Dossiers finances

Le Fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) instauré par la loi de finances pour 2012 a déjà fait l'objet d'une importante production de textes et d'analyses.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le FPIC est codifié aux articles L. 2 336-1 et suivants du CGCT (article 144 de la LFI 2012). Sa montée en puissance a été prévue sur 5 ans selon la répartition suivante : 150 millions d’euros en 2012, 360 millions en 2013, 570 millions en 2014, 780 millions en 2015 puis 2 % des ressources fiscales des communes et de leurs groupements à fiscalité propre à compter de 2016.

La loi de finances pour 2014 a prévu des adaptations du FPIC, afin notamment de relever (de 20 à 25 %) la pondération du revenu par habitant dans l’indice synthétique utilisé pour le calcul du prélèvement et le seuil minimal de l’effort fiscal de 0,75 à 0,8 pour être bénéficiaire.
De ce fait, parmi les EPCI de plus de 100 000 habitants, la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest est la principale contributrice en 2014 et la communauté urbaine de Lille la plus grande bénéficiaire.

Après la publication d’une circulaire précisant les règles pour 2014, la DGCL a mis en ligne un module pour aider les EPCI a effectuer la répartition des sommes prélevées ou versées par ce fonds.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

FPIC : la péréquation du bloc local monte en puissance – Introduction

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement