Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Haute-Normandie. L’Eure signe de nouveaux «Pactes»

Publié le 08/11/2007 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le département de l’Eure vient de signer avec six jeunes issus de quartiers réputés défavorisés un Parcours d’accès aux carrières territoriales et de l’Etat ou Pacte.
Le Pacte s’adresse à des jeunes sortis du système éducatif, sans diplôme ni qualification professionnelle auxquels la collectivité propose une intégration en dans ses services.
Après un premier passage devant une commission de sélection formée de représentants de l’Anpe, du Cnfpt et du conseil général, les candidats sont sélectionnés à l’occasion d’un entretien d’embauche.
Les lauréats sont retenus sur la base d’un profil d’agent de catégorie C, traditionnellement accessible par concours, pour des postes d’adjoints administratifs, agents techniques… Ces jeunes « Pactés » bénéficient alors d’un contrat d’un an ou de deux ans en fonction de la formation qu’ils ont ciblée, par exemple préparer un CAP, un BEP, etc.
Durant le temps de leur contrat, à la fin duquel, ils deviennent titularisables, ils sont employés en alternance et ont la qualité d’agents non titulaires de droit public. Ils sont rémunérés à hauteur de 55 à 70 % du Smic. Une somme abondée par le département avec des primes versées au prorata de la durée effective de leur temps de travail.
« Ce dispositif présente de multiples avantages pour des jeunes sans qualification. Ils sont accompagnés au sein de la collectivité durant la durée de leur contrat par un tuteur et bénéficient d’une réelle formation qualifiante leur permettant à terme une titularisation sans concours s’ils donnent satisfaction », a commenté Jean Louis Destans, le président (PS) du département qui revendique être le seul à pratiquer le Pacte.
Cette signature de Pacte est la seconde effectuée par le département de l’Eure. Sept jeunes ont en effet déjà rejoint les services départementaux entre 2006 et 2007, affectés dans différents services, éducation jeunesse et sports, archives départementales, collèges, ou encore service du budget.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Haute-Normandie. L’Eure signe de nouveaux «Pactes»

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement