Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Edito

Fortes inquiétudes sur les régions

Publié le 08/06/2012 • Par Jacques Paquier • dans : Billets finances

Carte de France régionale
Fotolia
Plusieurs membres du comité d’experts du Club finances de la Gazette réunis récemment s’interrogent sur le « modèle économique des régions ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

S’il est coutume de désigner les départements comme le niveau de collectivités sur lequel se cristallisent les difficultés, certains se voyant plombés par le fameux effet de ciseaux, les régions seraient, pour les moins prospères d’entre elles, loin d’être en pleine forme budgétaire.
« Les régions ont été mortellement touchées par la réforme fiscale. Compte tenu de la crise de liquidité actuelle, on peut se poser la question de savoir comment elles vont pouvoir conserver leurs capacités d’investissements direct et indirect ? », s’interroge Alain Guengant, directeur de recherches au CNRS (Rennes 1).
« Je ne comprends pas le modèle financier des régions, enchérit Jean-Sylvain Ruggiu, directeur secteur public de la Caisse d’épargne (Groupe BPCE). Les régions n’ont pas un modèle financier crédible car on leur a enlevé leur autonomie fiscale. Celles qui ont une taille critique s’en sortiront, mais pas les autres. »

Dans ce contexte, que peuvent-elles faire ? « Elles peuvent limiter la croissance de leurs dépenses de fonctionnement. Cela n’est pas allé de soi jusqu’à présent, parce que leur situation, relativement confortable, ne l’exigeait pas. Mais bien souvent, elles choisissent d’actionner le levier le plus simple, qui réside dans la révision à la baisse de leurs investissements », indique Benoit Rochas, DGA ressources de la région Centre.
« Les collectivités sont parfois assez mal préparées pour faire ce type de choix et peuvent se retrouver assez vite au pied du mur, ajoute un expert. Une logique de fonctionnement départementale, du fait du scrutin, prédomine encore dans bien des cas, ce qui ne favorise pas la mise en cohérence des arbitrages, poursuit-il. En outre, l’autonomie fiscale qui reste aux régions porte sur des recettes qui ne sont pas liées à leurs compétences, ou qui vont même parfois à leur encontre. A un moment, il faudra sortir de ces contradictions ! »
Dès lors, on comprend pourquoi l’autonomie fiscale ne constitue pas, pour les régions, un enjeu théorique.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fortes inquiétudes sur les régions

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement