Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Quelles sont les modalités de communication entre le parquet et les maires ?

Publié le 07/06/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles prévention-sécurité

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les relations entre les maires et les procureurs de la République se nouent essentiellement dans le cadre des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) et des conseils intercommunaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) auxquels participent activement les procureurs de la République. Ces relations institutionnelles ne se substituent évidemment pas à des contacts plus informels avec les élus par courriers, courriels ou appels téléphoniques. Des réunions sont également organisées dans la plupart des parquets à l’attention des élus afin de leur exposer la politique pénale du parquet et le fonctionnement de l’institution judiciaire.

Conformément à la circulaire de la Direction des affaires criminelles et des grâces du 6 février 2008, plusieurs parquets ont signé, avec certains élus ou l’association départementale des maires, une convention relative aux modalités de l’information du maire. Cependant, dans une grande majorité de communes une telle convention n’a pas été signée, les intéressés estimant que l’information circule de façon très satisfaisante, sans qu’il soit opportun de formaliser les pratiques en la matière dans un protocole. En application des articles 40 et 40-2 du code de procédure pénale, les parquets informent, dans les meilleurs délais, les élus locaux des suites des plaintes qu’ils ont déposées ou des dénonciations faites, et ce quel que soit le type d’infractions en cause. En outre, l’article L. 2211-3 alinéa 1er du code général des collectivités territoriales, modifié par la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance, dispose que « le maire est informé sans délai par les responsables locaux de la police et de la gendarmerie nationales des infractions causant un trouble à l’ordre public commises sur le territoire de sa commune ». Auparavant l’information du maire n’était prévue que pour les infractions ayant causé un trouble grave à l’ordre public. Il convient de relever que le texte ne prévoit donc expressément que la fourniture d’indications relatives aux infractions causant un trouble à l’ordre public et non d’indications nominatives relatives aux éventuels mis en cause. Dans la circulaire conjointe des ministres de la justice et de l’intérieur du 1er février 2011, consacrée à la lutte contre la récidive et la multi-réitération, la nécessité d’encourager l’implication accrue des maires en matière de prévention de la délinquance afin d’améliorer le recueil d’informations et de poursuivre le travail partenarial institué au sein des CLSPD a été soulignée. De même, dans la circulaire d’instructions générales de politique pénale du 15 février 2011, la direction des affaires criminelles et des grâces a invité les parquets à poursuivre leur investissement dans les instances partenariales.

L’attention des parquets a également été appelée sur l’utilité d’une communication portant sur les lignes directrices de la politique pénale mise en oeuvre localement. Il a également été rappelé que des conventions relatives au partage de l’information peuvent être signées en fonction de la situation locale. Enfin, le « code de bonne conduite dans la circulation de l’information entre les maires et le ministère public », élaboré en octobre 2004 par la direction des affaires criminelles et des grâces, en concertation avec l’association des maires de France, actuellement en cours de réactualisation, a rappelé les trois grands principes devant présider aux relations entre les maires et les procureurs de la République, à savoir les principes de solidarité, de délicatesse, et de prudence. Le code de bonne conduite se conclut par la formule suivante : « d’une manière générale, l’exercice du droit à l’information ne saurait être abusif et doit toujours procéder de besoins raisonnables : fondamentalement, c’est la bonne foi et la recherche d’efficacité qui doivent être au centre de l’échange des informations ».

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quelles sont les modalités de communication entre le parquet et les maires ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement