Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police

Quels sont les pouvoirs du maire en matière de circulation des animaux en groupe ?

Publié le 04/06/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles prévention-sécurité

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La circulation des animaux isolés ou en groupe est réglementée par les articles R.412-44 à R.412-50 du Code de la route. Tout animal en groupe ou isolé doit avoir un conducteur, qui doit le maintenir près du bord droit de la chaussée « autant que le lui permet l’état ou le profil de celle-ci ».

La conduite de ces animaux « doit être assurée de telle manière que ceux-ci ne constituent pas une entrave pour la circulation publique et que leur croisement ou dépassement puisse s’effectuer dans des conditions satisfaisantes ».

Le fait de contrevenir à ces dispositions est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe (articles R.412-44 à R.412-46 du Code de la route).

L’article R.412-49 du Code de la route prévoit la possibilité pour l’autorité titulaire du pouvoir de police de la circulation et du stationnement de réglementer l’arrêt et le stationnement des animaux isolés ou en groupe.
Tout arrêt ou stationnement gênant, dangereux, ou contraire à une disposition prise par l’autorité investie du pouvoir de police, d’un animal isolé ou en groupe est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe.

En revanche, les dispositions du Code de la route ne prévoient pas de manière expresse la possibilité pour l’autorité titulaire de la police de la circulation et du stationnement de réglementer la circulation des animaux isolés ou en groupe.

Le maire ne pourrait envisager de réglementer la circulation des animaux isolés ou en groupe que si cela s’avérait nécessaire pour préserver « le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques », « la tranquillité publique », ainsi que « la sûreté et la commodité du passage dans les rues, quais, places et voies publiques » (article L.2212-2 du Code général des collectivités territoriales).
La violation d’une telle mesure de police serait sanctionnée de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe (article R.610-5 du Code pénal).

Dispositions plus restrictives – Une mesure de police du maire réglementant la circulation des animaux isolés ou en groupe dans la commune ne pourrait être que plus restrictive que les dispositions prévues par le Code de la route (CE, 18 avril 1902, commune de Néris-les-Bains).
Il convient cependant de préciser que toute mesure de police doit être proportionnée aux nécessités du maintien de l’ordre public, notamment au regard de sa délimitation dans l’espace et dans le temps (CE, 19 mai 1933, Benjamin).

Au regard de ces éléments, le maire ne peut pas interdire de manière générale et absolue la traversée de la commune par un troupeau de bovins ou par un bovin isolé.

Troupeaux transhumants – Enfin, en ce qui concerne les troupeaux transhumants, l’article R.412-50 du Code de la route confère au préfet le soin de déterminer « chaque année les conditions particulières à observer pour les troupeaux transhumants, afin de gêner le moins possible la circulation publique, et les itinéraires que doivent suivre ces troupeaux ».

Domaines juridiques

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quels sont les pouvoirs du maire en matière de circulation des animaux en groupe ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement