Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

La grève était beaucoup moins importante qu’annoncée, estime André Santini

Publié le 21/11/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le secrétaire d’Etat à la fonction publique André Santini a estimé le 21 novembre sur Canal+ que la mobilisation des fonctionnaires, la veille, n’avait « pas raté », mais était « beaucoup moins » importante qu’annoncée. Il a évoqué un taux de grévistes de 29,36%, synonyme, selon lui, de grève « moyenne ».

Selon l’Education nationale, ce taux est de 38,84%, et « un peu plus à Bercy, où il y a un problème spécifique, plus ciblé, de fusion entre la direction générale des impôts, et la Direction générale des comptes publics », a-t-il ajouté. Le ministère de la Fonction publique évoquait le 20 novembre au soir un taux de de 29,99% dans la fonction publique d’Etat. La CGT annonce, de son côté, 45% de grévistes.

André Santini s’est dit « très content que les fonctionnaires aient été respectés ». « Parce que […] je ne vois pas ce que gagnaient les syndicats à mélanger les deux dossiers », celui du pouvoir d’achat des fonctionnaires et celui de la réforme des régimes spéciaux de retraite. Revenant sur une possible intervention publique de Nicolas Sarkozy dans les jours à venir, il a estimé que « ça ne devrait pas tarder ». « A mon avis, il attend quand même que les négociations avancent. Il ne veut pas parler sur un océan en mouvement », a-t-il ajouté.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La grève était beaucoup moins importante qu’annoncée, estime André Santini

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement