Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Administration et gestion du service

Le rapport du préfet Jean Ambroggiani (3) : le cadre d’emplois des gardes champêtres

Publié le 01/06/2009 • Par La Rédaction • dans : Fiches pratiques de la police territoriale • Source : Fiches police

Le rapport du préfet Jean Ambroggiani rappelle : - que les gardes champêtres existent depuis le XVe siècle ; - que la profession est officielle depuis 1791 ; - qu’ils ont été officiers de police judiciaire jusqu’en 1958 : - qu’en 55 ans, ils sont passés de plus de 20 000 gardes champêtres à 1 800 aujourd’hui.

Les gardes champêtres sont des fonctionnaires territoriaux placés sous l’autorité du maire. Ce sont des agents chargés de certaines missions de police judiciaire au titre des articles 15 et 22 du Code de procédure pénale.

La police des campagnes est spécialement placée sous la surveillance des gardes champêtres et de la gendarmerie nationale

Le préfet souligne que « bien que leur nombre soit en diminution, ils conservent toute leur actualité dans les communes rurales… Le rôle des gardes champêtres est précieux dans l’espace rural qui demeure important dans notre pays, surtout le rural profond, qu’ils finissent par être les derniers relais à bien connaître ».

Le rapport constate que les gardes champêtres, en application de l’article 22 du Code de procédure pénale, peuvent rechercher ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le rapport du préfet Jean Ambroggiani (3) : le cadre d’emplois des gardes champêtres

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement