Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Ile-de-France. Des mesures contre les nuisances sonores annoncées le 4 décembre

Publié le 26/11/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le gouvernement annoncera des mesures concernant les nuisances aériennes le 4 décembre, a indiqué le 26 novembre Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’état à l’Ecologie.
Ces mesures porteront sur la réduction des nuisances globales en Ile-de-France, l’augmentation des ressources pour raccourcir les délais pour l’insonorisation et le renforcement des capacités de sanction de l’Autorité de contrôle des nuisances sonores aéroportuaires (Acnusa), a-t-elle précisé.
Ces mesures devaient être annoncées le 26 novembre lors d’une conférence de presse avec le secrétaire d’état aux Transports, Dominique Bussereau, mais cet évènement a du être reporté au 4 décembre pour des questions d’agenda, a-t-elle ajouté.
Elle a dénoncé « le coup de communication » que constitue selon elle, la publication le 26 novembre par les conseils généraux du Val-de-Marne et de l’Essonne d’une page de publicité dans la presse en faveur de l’insonorisation des logements des riverains d’aéroports.
Les présidents des conseils généraux du Val-de-Marne, Christian Favier (PCF), et de l’Essonne, Michel Berson (PS), pensaient que le gouvernement annoncerait des mesures le 26 novembre « et ils ont voulu faire croire qu’on répondait à une question qu’ils posaient », a-t-elle expliqué.
« Ils ne savaient pas que l’annonce était reportée au 4 décembre et ils ont fait une communication à contrepoint », a-t-elle commenté.
« Je trouve cela un peu ridicule », a ajouté la ministre, candidate UMP aux municipales à Longjumeau (Essonne).
« Je soulève un certain nombre de problèmes depuis des années et les conseils généraux ne nous aident pas beaucoup à les résoudre parce que, eux, ce qu’ils voudraient, c’est augmenter le trafic à Orly pour avoir plus de taxes professionelles », a-t-elle ajouté. Dans une pleine page parue le 26 novembre dans Le Parisien, l’Humanité et Le Monde daté du 27 novembre, les deux élus interpellent Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, en lui demandant de « ne pas attendre 20 ans pour permettre à tous les riverains d’Orly d’insonoriser leur logement ».

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Des mesures contre les nuisances sonores annoncées le 4 décembre

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement