Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Rhône-Alpes. La Commission Européenne confirme son soutien financier au Lyon-Turin

Publié le 26/11/2007 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes se félicite de la proposition de la Commission Européenne d’attribuer 671,8 millions d’euros pour les études et travaux du tunnel de base du Lyon-Turin d’ici 2013, par rapport aux 725 millions demandés conjointement par la France et l’Italie. Cette proposition, faite dans un contexte budgétaire contraint, peut être considérée comme très satisfaisante. Elle confirme l’impérieuse nécessité, défendue par la région, de réaliser au plus vite cette liaison ferroviaire, d’intérêt primordial pour l’Europe : en permettant le développement de transports respectueux de l’environnement, elle participera à la lutte contre le réchauffement climatique, à la protection du milieu alpin particulièrement fragile et bien sûr en tout premier lieu au report de la route vers le rail. Les travaux du tunnel de base pourront se poursuivre sans retard.
La Commission Européenne a fait des propositions tout à fait conformes aux priorités qu’elle a toujours défendues, c’est désormais aux gouvernements Français et Italiens de se prononcer : il est capital qu’ils soient à la hauteur des engagements de l’Europe.
Le sommet France Italie de Nice le 30 novembre prochain doit être l’occasion de montrer cette ferme volonté des deux Etats, conformément aux conclusions du Grenelle de l’environnement.
Pour ce qui concerne les accès français à cet ouvrage, essentiellement entre Lyon et Chambéry, une subvention de 4,7 millions d’euros est proposée pour financer les études 2007, un montant du même ordre de grandeur sera demandé pour 2008.
Cela permettra de continuer les études de cette section. Mais ce processus de décisions annuelles ne donne aucune garantie pour l’avenir : la Région souhaite que les études soient accélérées au maximum, pour aboutir à une déclaration d’utilité publique prise dès 2009, et pour que, conformément au protocole signé avec l’Etat le 19 mars dernier, les travaux démarrent le plus tôt possible.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. La Commission Européenne confirme son soutien financier au Lyon-Turin

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement