Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Europe
  • Feu vert de l’Union européenne pour le développement rural de la Martinique et La Réunion

Développement économique

Feu vert de l’Union européenne pour le développement rural de la Martinique et La Réunion

Publié le 26/11/2007 • Par La Rédaction • dans : Europe

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Union européenne a rendu un avis favorable sur les deux programmes établis dans le domaine du développement rural pour la Martinique et pour la Réunion, annoncent le 26 novembre le secrétariat d’Etat à l’outre-mer et le ministère de l’Agriculture dans un communiqué commun.
Sur une enveloppe communautaire allouée à la France de 6,4 milliards d’euros sur la période 2007-2013 dans le cadre du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), le programme de la Martinique bénéficiera de 100,1 millions d’euros et celui de la Réunion de 319,1 millions d’euros.
En y ajoutant les financements nationaux, ce sont 148,5 millions d’euros d’aide publique qui bénéficieront ainsi aux territoires ruraux de la Martinique entre 2007 et 2013 et 516,3 millions d’euros à ceux de la Réunion, souligne le communiqué.
Les interventions liées à la compétitivité de l’agriculture et de la sylviculture représentent environ 70% de l’enveloppe de chacun des deux programmes, la gestion de l’espace et l’amélioration de l’environnement 16%.
Un peu plus de 10% de l’enveloppe du FEADER sera consacrée à la diversification de l’économie et à la qualité de vie en milieu rural.
Les deux programmes feront l’objet d’une décision d’approbation formelle par la Commission européenne dans les prochains jours.
Selon les deux ministères, « ces deux décisions permettront le démarrage des paiements communautaires pour la période 2007-2013 et assureront la pérennité de mesures essentielles à la vie des exploitations agricoles » telles que l’appui à l’installation des jeunes agriculteurs ou la modernisation des exploitations.
Les trois autres programmes régionaux pour la Corse, la Guyane et la Guadeloupe sont en cours d’examen par la commission européenne.

Prochain Webinaire

Education : soutenir et protéger les enfants et les agents

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Feu vert de l’Union européenne pour le développement rural de la Martinique et La Réunion

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement