Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Energie

Les nombreuses idées de Besançon pour réduire sa consommation

Publié le 21/05/2012 • Par Claire Chevrier • dans : Bonnes pratiques finances

Pic de consommation
Fotolia
De l’éclairage public à la sensibilisation des usagers des espaces publics, la ville s’est lancée dans une grande chasse au gaspi. Tandis que la direction de la maîtrise de l’énergie identifie les gisements d’économies, le pôle « gestion » imagine les solutions de financement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« L’énergie est une dépense contrainte : notre seule marge de manœuvre est d’en optimiser la consommation et d’améliorer les pratiques. Réduire les coûts est un objectif que nous partageons avec la direction de la maîtrise de l’énergie », explique Baudoin Ruyssen, directeur général adjoint (DGA) chargé du pôle « gestion » à la ville de Besançon (121 400 hab., Doubs).
« Une hausse de 350 000 euros de dépenses d’énergie, c’est 0,5 point de fiscalité supplémentaire », ajoute Myriam Normand, directrice de la maîtrise de l’énergie.

Chauffage et éclairage urbain – Si la ville a des lignes budgétaires bien identifiées pour permettre des investissements lourds comme les chaufferies ou l’entretien du patrimoine, elle a aussi une enveloppe spécifique, d’un montant annuel de 450 000 ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les nombreuses idées de Besançon pour réduire sa consommation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement