Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Péréquation

Le CFL examine les conséquences du FPIC sur le territoire

Publié le 16/05/2012 • Par Raphaël Richard • dans : A la Une finances, Actu experts finances

reprise économique
Fotolia
Lors du Comité des finances locales (CFL) du 15 mai 2012, Eric Jalon, directeur général des collectivités locales (DGCL), a présenté les résultats au niveau national du Fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) relevant que le montant moyen prélevé est de 4,02 euros par habitant et reversé de 4,94 euros par habitant.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La présentation du DGCL indique également que le nombre de contributeurs nets à ce fonds est de 1 400, dont 750 ensembles intercommunaux et 650 communes isolées. Les premiers versent plus de 96 millions d’euros et les secondes près de 84 millions.
Quant aux bénéficiaires, ils sont 2 030, dont 1 520 EPCI et 510 communes. Les premiers seront bénéficiaires de l’essentiel du montant péréqué, soit presque 145 millions d’euros, quand les secondes ne toucheront que 2,7 millions.
443 ensembles intercommunaux et 78 communes isolées sont à la fois prélevés et reversés. La « zone de recouvrement » entre prélèvements et reversements est de 13 millions d’euros, précise la DGCL.

Les effets du plafonnement du prélèvement, sont également identifiés. 6 communes isolées bénéficient du ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Sur le même sujet

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le CFL examine les conséquences du FPIC sur le territoire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement