Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

RGPP : CFTC et FSU s’inquiètent des annonces de Nicolas Sarkozy

Publié le 13/12/2007 • Par La Rédaction • dans : France

La CFTC et la FSU se sont inquiétées le 12 décembre des annonces faites par Nicolas Sarkozy dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP), craignant que les fonctionnaires deviennent « les boucs émissaires des déficits publics », et dénonçant « une démarche purement technocratique ».
Le président Nicolas Sarkozy a annoncé le 12 décembre une relance du chantier de la réforme de l’Etat, au cour d’un Conseil de modernisation des politiques publiques.
Prévue sur cinq ans, la réforme de l’Etat vise à réduire le nombre de fonctionnaires, en ne remplaçant qu’un agent sur deux partant à la retraite à partir de 2009, afin d’en améliorer les salaires et, surtout, de réduire la dette de l’Etat.
La CFTC se dit « prête à s’engager dans une démarche de rénovation des politiques publiques », mais rappelle « son attachement au statut de la Fonction Publique », et « demande que la ‘révolution copernicienne’ évoquée par le Président ne soit pas un alibi à un plan de rigueur et que les fonctionnaires ne deviennent pas les boucs émissaires des déficits publics ».
Pour la FSU, les annonces de Nicolas Sarkozy « s’inscrivent toujours dans une logique comptable où la volonté de réduction des dépenses l’emporte sur celle de la réponse aux besoins et elle vise à accentuer encore plus les redéploiements au détriment des missions de services publics et de leurs agents ».
Dans la liste de mesures annoncées, le président de la République a notamment insisté sur la délivrance des passeports, cartes d’identité et permis de conduire, jusque-là confiée aux préfectures ou sous-préfectures et qui sera désormais du ressort des mairies.
L’Etat emploie plus de 5,1 millions de fonctionnaires, dont l’ensemble des charges représentait en 2006 44% de son budget général.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

RGPP : CFTC et FSU s’inquiètent des annonces de Nicolas Sarkozy

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement