Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

La CFE-CGC veut mener la négociation à son terme

Publié le 19/12/2007 • Par La Rédaction • dans : France

La CFE-CGC fonctions publiques a exprimé le 19 décembre sa volonté de « mener le cycle des négociations sur le pouvoir d’achat à son terme », décidant de ne pas s’associer « dans l’immédiat » au mouvement de grève du 24 janvier à l’appel de six autres fédérations du secteur.
Se disant « mécontente des propositions de garantie minimale de pouvoir d’achat faites par le gouvernement », l’organisation syndicale souhaite toutefois « mener le cycle de négociations sur le pouvoir d’achat à son terme », dans un communiqué.
« Il y a un temps pour chaque chose et chaque chose doit arriver en son temps », poursuit-elle, ayant décidé de « ne pas s’associer dans l’immédiat au mouvement de grève du 24 janvier 2008 ».
La CFE-CGC « attend de connaître courant janvier les ultimes propositions du gouvernement sur le pouvoir d’achat pour se prononcer sur d’éventuelles suites à donner ».
Six syndicats de la fonction publique (FSU, CGT, Unsa, Solidaires, FO, CFTC) sur huit ont décidé d’appeler à la grève le 24 janvier pour obtenir une augmentation générale des salaires, après l’échec des négociations lundi avec le ministère.
La CFDT-Fonction publique se réserve pour sa part « la possibilité de rejoindre » les syndicats qui ont appelé à la grève, mais attend pour l’instant des « réponses rapides et concrètes » du gouvernement.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La CFE-CGC veut mener la négociation à son terme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement