Des systèmes de transports accessibles à tous

| Mis à jour le 07/01/2019
Par • Club : Club Techni.Cités

Les services de transports publics ont l’obligation de se rendre totalement accessibles aux personnes handicapées et à mobilité réduite. Cette mission incombe aux autorités organisatrices de transports publics (AOT) et relève des compétences des collectivités territoriales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les services de transports collectifs doivent être rendus accessibles aux personnes handicapées et à mobilité réduite, au plus tard le 12 février 2015, soit 10 ans après la promulgation de la « loi handicap ». Cette obligation s’applique aux différents moyens de transports terrestres, urbains ou non urbains. Cela concerne tous les services de transports départementaux ou régionaux, services réguliers de transports scolaires, services publics à la demande, transports fluviaux réguliers, gares, lieux d’inter-modalités, pôles d’échanges, interfaces entre les infrastructures et les services.

Avant cette échéance, comme pour le cadre ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Sur le même sujet

Les services de transports publics routiers, ferroviaires, fluviaux, maritimes et aériens sont tenus d’être accessibles aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.

 L’octroi des aides publiques pour le développement des systèmes de transport collectif est subordonné à la prise en compte de l’accessibilité.

A retenir :

Continuité. Les moyens de transports sont considérés comme accessibles lorsqu’ils offrent, aux personnes handicapées, la possibilité de préparer leur voyage, d’utiliser l’ensemble des services des opérateurs et des voyagistes, et d’effectuer l’intégralité de leur déplacement sans discontinuité.

 

Règles de base en matière d’accessibilité des transports

 Comme pour les immeubles bâtis, les personnes handicapées doivent pouvoir accéder aux moyens de transports dans les mêmes conditions que celles prévus pour les autres catégories d’usagers et les utiliser sans danger et avec la plus grande autonomie possible. Cela signifie que les moyens de transports doivent être conçus et organisés afin d’offrir aux personnes handicapées ou à mobilité réduite les possibilités suivantes : - effectuer les opérations de montée et de descente des véhicules de transports et de l’installation à bord ; - bénéficier de tous les services offerts à l’intérieur du véhicule ou de la rame, sauf cas d’impossibilités techniques avérées qui donneront lieu à la mise en place de mesures de substitution ; - se localiser, s’orienter et bénéficier, en toute circonstance, de l’information nécessaire au trajet. Les mesures d’accessibilité, appliquées au matériel de transport, doivent satisfaire aux obligations suivantes : - s’il subsiste entre le véhicule et le trottoir, ou la rame et le quai, des lacunes horizontales ou verticales non franchissables, elles sont comblées par l’ajout d’équipements ou de dispositifs adéquats, à quai ou embarqués ; - au moins une porte par véhicule ou par rame permet le passage d’un fauteuil roulant ; - les véhicules et les rames contiennent au moins un emplacement destiné aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant et des sièges réservés aux passagers à mobilité réduite, à proximité des accès. Ces emplacements et sièges sont clairement affichés ;- toute information nécessaire au bon déroulement du voyage ou délivrée à bord, est diffusée sous forme sonore et visuelle et adaptée aux capacités de perception et de compréhension des personnes handicapées et à mobilité réduite.

 

 

 

 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Neuf ou réhabilitation, concevez l’école de demain

    Chaque nouveau mandat est l’occasion, notamment, de repenser le projet de la collectivité en matière de bâti scolaire, un « patrimoine » en pleine évolution et liée aux nouvelles pratiques pédagogiques. Comment appréhender l’ensemble de la problématique ...

  • Amish – Pollution – Vélo – Urbanisme… toute l’actu de la semaine

    Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 12 au 18 septembre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports... ...

  • Habitat indigne : l’ordonnance enfin publiée

    Longtemps attendue, l’ordonnance relative à l’harmonisation et à la simplification des polices des immeubles, locaux et installations, entrant principalement dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne, a été publiée ce matin au Journal Officiel ...

  • Votre actu juridique du 11 au 17 septembre 2020

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudences et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 11 et le 17 septembre 2020. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP