Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Centre. Budget : les charges financières pèsent sur le budget du conseil général du Loiret

Publié le 07/01/2008 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actualité Club finances, Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le budget primitif 2008 du conseil général du Loiret s’équilibre à 710,2 millions d’euros (605,4 millions en 2007), dont 242,7 millions pour la section d’investissement et 467,5 millions pour celle de fonctionnement.
L’effet de ciseau constaté ces dernières années disparaît, avec une augmentation des dépenses d’exploitation (de 6,57%) et des recettes (6,80%). Le résultat d’exploitation progresse de 8,16%.
La forte hausse des charges financières (37,13%) liée à la dégradation des marchés financiers et à la gestion de la dette freine l’évolution de l’autofinancement brut. Celui-ci progresse cependant de 5,91%, alors que le taux d’épargne nette direct diminue légèrement (de 0,71%) et enregistre un taux de 9,33% (8,81% en 2007). Cette épargne permet de financer les dépenses d’investissement, à hauteur de 21,93%, contre 19,23% au budget primitif 2007.

L’enveloppe des crédits augmente pour:
– l’aide aux personnes âgées, 6,15%;
– le secteur famille-enfance, 2,93%;
– le tourisme, 34,21%.
En revanche, elle diminue pour:
– l’insertion des personnes en difficultés, moins 7,90% ;
– les personnes handicapées, moins 2,30%;
– l’économie et l’emploi, moins 31,02%;
– les moyens des services locaux, moins 22,20%.

Les crédits d’investissement baissent de 7,01% (196, 8 millions d’euros), d’où une diminution des besoins de financement par l’emprunt, qui s’établit à 110 millions d’euros, soit 14 millions de moins qu’en 2007.
La fiscalité directe reste stable, avec 170 millions d’euros attendus, contre 170 millions l’an dernier.

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Centre. Budget : les charges financières pèsent sur le budget du conseil général du Loiret

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement