Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Languedoc-Roussillon. Budget : la ville de Nîmes choisit la continuité

Publié le 07/01/2008 • Par Sylvie Brouillet • dans : Actualité Club finances, Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le budget primitif 2008 de Nîmes, dont le maire Jean-Paul Fournier (UMP) se représente aux municipales, augmente de 1% par rapport au précédent. Voté le 15 décembre, il s’établit à 304 millions d’euros, 227,2 millions sont inscrits en dépenses de fonctionnement et 77,5 millions d’euros à la section investissement.
La fiscalité locale représente 71% des recettes. Pour la 8e année consécutive, les trois impôts «ménages» ne «bougent» pas. La taxe d’habitation se situe à 29,33%, la taxe sur le foncier bâti à 31,05%, et celle sur le foncier non bâti à 83,76%.

Les principaux investissements concernent l’entretien et la rénovation de la voirie -11 millions d’euros- et la poursuite du réaménagement de la zone Arènes-esplanade-Feuchères, qui mobilisera 3,4 millions d’euros. 4 millions iront à la reconstruction et l’entretien d’écoles et 3,3 millions aux opérations de renouvellement urbain. La ville entreprend des travaux sur son patrimoine antique, pour 2 millions d’euros en 2008. La réhabilitation des arches des Arènes débute et la restauration des façades de la Maison carrée entre dans sa deuxième année.
Côté ressources, la dotation globale de fonctionnement s’élève à 53,9 millions d’euros.

L’effort de réduction de la dette, entamé en 2001, a permis de diminuer celle-ci de 23%, mais elle atteint encore 227 millions d’euros au 1er janvier 2008.

En complément du budget primitif, la ville de Nîmes a voté 14,3 millions d’euros pour son plan de prévention des inondations. L’action de la ville en la matière est programmé jusqu’en 2013.

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Languedoc-Roussillon. Budget : la ville de Nîmes choisit la continuité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement