Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Picardie. Budget : l’accueil de nouveaux agents conduit l’Oise à emprunter pour assurer l’équilibre budgétaire

Publié le 07/01/2008 • Par Guillaume Roussange • dans : Actualité Club finances, Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Adopté le 20 décembre, le budget 2008 du conseil général de l’Oise progresse de 7,6%, pour s’établir à 781,6 millions d’euros. Fait saillant marquant de ce nouvel exercice, la nette hausse des dépenses de fonctionnement (536,9 millions d’euros, 7,8% par rapport à 2007), en grande partie due à l’augmentation de la masse salariale du département.

Avec l’intégration de 171 nouveaux agents de la direction départementale de l’équipement et de 148 agents de l’Education nationale, le nombre de fonctionnaires « transférés » par l’Etat au département dépasse le chiffre de 900 personnes, entraînant pour la seule année 2008, une progression de 21,3% du budget consacré aux ressources humaines. «Avec les routes et le RMI, le coût net des transferts de compétences non financés par l’Etat s’élève à 28,6 millions d’euros, soit 125 millions d’euros par habitant», dénonce Yves Rome, président socialiste de l’assemblée départementale. Tablant sur une hausse de 2,3% des recettes de fonctionnement (625,5 millions d’euros), et sur le maintien des taux d’imposition, le département annonce que l’équilibre serait assuré par un emprunt de 88,6 millions d’euros (contre 59,9 millions d’euros en 2007).
La part la plus importante sera consacrée à l’action sociale, les politiques en faveur de l’enfance, du handicap, ou des personnes âgées mobilisant à elles seules près de 190 millions d’euros, loin devant le volet réseaux-infrastructures (77,4 millions d’euros) et l’aide aux communes (50 millions).

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Picardie. Budget : l’accueil de nouveaux agents conduit l’Oise à emprunter pour assurer l’équilibre budgétaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement