logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/109049/%c2%ab-le-gel-de-coupon-revient-a-signer-un-nouvel-emprunt-structure-%c2%bb/

CRÉDIT
« Le gel de coupon revient à signer un nouvel emprunt structuré »
Catherine Le Gall | Actu experts finances | Publié le 16/04/2012

La plupart des collectivités locales touchées par les emprunts toxiques ne peuvent pas payer la soulte demandée pour sortir du prêt car le montant est prohibitif. C’est pourquoi, actuellement, la majorité d’entre elles optent pour le « gel de coupon » en échange d’un allongement de la durée du prêt. Mais attention, cette solution comporte des risques financiers et juridiques et elle peut s’avérer toxique…

Eclairage de Stéphane Kourganoff, président de la société Ester, cabinet d’expertise en finance.

Le « gel de coupon » est une des solutions actuellement proposées aux collectivités, en quoi consiste cette opération ?

Il s’agit de geler le taux d’intérêt des premières échéances structurées dont le niveau est dégradé, à un niveau inférieur, en échange d’un allongement de la durée du prêt. Du point de vue de la collectivité locale, cette offre peut ressembler à un « cadeau ». L’emprunt reste structuré mais d’une part, la collectivité ne paiera que 5 % au lieu de 15 % sur les toutes premières échéances « gelées ».
Et d’autre part, l’allongement de la durée du prêt est présenté comme non toxique et attractif puisque le taux applicable sur cette période en fin de vie de l’emprunt ...