Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Crédit

« Le gel de coupon revient à signer un nouvel emprunt structuré »

Publié le 16/04/2012 • Par Catherine Le Gall • dans : Actu experts finances

La plupart des collectivités locales touchées par les emprunts toxiques ne peuvent pas payer la soulte demandée pour sortir du prêt car le montant est prohibitif. C’est pourquoi, actuellement, la majorité d’entre elles optent pour le « gel de coupon » en échange d’un allongement de la durée du prêt. Mais attention, cette solution comporte des risques financiers et juridiques et elle peut s’avérer toxique…

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Eclairage de Stéphane Kourganoff, président de la société Ester, cabinet d’expertise en finance.

Le « gel de coupon » est une des solutions actuellement proposées aux collectivités, en quoi consiste cette opération ?

Il s’agit de geler le taux d’intérêt des premières échéances structurées dont le niveau est dégradé, à un niveau inférieur, en échange d’un allongement de la durée du prêt. Du point de vue de la collectivité locale, cette offre peut ressembler à un « cadeau ». L’emprunt reste structuré mais d’une part, la collectivité ne paiera que 5 % au lieu de 15 % sur les toutes premières échéances « gelées ».
Et d’autre part, l’allongement de la durée du prêt est présenté comme non toxique et attractif puisque le taux applicable sur cette période en fin de vie de l’emprunt ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le gel de coupon revient à signer un nouvel emprunt structuré »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement