Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Ile-de-France. La communauté d’agglomération Val-et-Forêt veut maintenir l’ouverture de ses magasins le dimanche

Développement économique

Ile-de-France. La communauté d’agglomération Val-et-Forêt veut maintenir l’ouverture de ses magasins le dimanche

Publié le 14/01/2008 • Par Marion Kindermans • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le tribunal administratif de Cergy vient de trancher : les onze arrêtés préfectoraux qui autorisaient des ouvertures le dimanche dans plusieurs magasins d’équipement du Val d’Oise (95) (Ikéa, Alinéa, Crozatier, Fly, Boulanger, Conforama, Atlas, etc) ont été annulés. La décision fait suite à une plainte du syndicat Force Ouvrière qui depuis plusieurs mois mène un combat judiciaire contre les enseignes du département, situées principalement dans les zones commerciales de la Patte-d’Oie-d’Herblay, le long de la N1 et de l’A15, et ouvertes le dimanche. La communauté d’agglomération Val-et-Forêt, qui regroupe six communes concernées (Franconville, Eaubonne, Ermont, Montlignon, Saint-Prix et le Plessis-Bouchard) avait voté une motion il y a deux jours, proposée par Francis Delattre, maire (UMP) de Franconville, qui demandait «le maintien de la dérogation préfectorale permettant l’ouverture le dimanche» arguant de la perte financière sèche pour les enseignes et les menaces sur les emplois. Les magasins devraient présenter aux municipalités des demandes d’ouverture pour la période des fêtes.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. La communauté d’agglomération Val-et-Forêt veut maintenir l’ouverture de ses magasins le dimanche

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement