Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Le Grand Lyon crée une SEM Patrimoniale pour aller là où ne vont pas les investisseurs privés

Publié le 21/03/2012 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Le Grand Lyon a voté lundi 19 mars 2012 la création d’une SEM Patrimoniale qui sera effective à partir de juin prochain. Cette structure en gestation depuis plus d’un an vise à soutenir le développement économique dans des territoires peu attractifs pour les investisseurs privés et/ou dans des secteurs d’activité innovants où la collectivité constate un déficit d’initiatives privées.

La future SEM interviendra pour la réalisation de centres commerciaux en quartiers de rénovation urbaine ANRU et pour des projets immobiliers dédiés comme les pépinières d’entreprises ou des plateformes d’innovation des pôles de compétitivité.
Elle permettra donc de conduire des projets immobiliers hors marché classique, depuis l’acquisition jusqu’à la location ou la vente de biens afin de répondre aux besoins des entreprises qui ne souhaitent pas investir directement.

Dans ce schéma, la SEM Patrimoniale prendra la succession de la SERL@immo, filiale de la SEM d’aménagement SERL (Société d’équipement de la région lyonnaise), qui mène plusieurs opérations, dont certaines par convention avec le Grand Lyon.
C’est notamment le cas de la plateforme technologique en infectiologie Accinov (6 000 m2, 18 millions d’euros environ) qui sera acquise par la SEM Patrimoniale à la livraison du bâtiment au premier semestre 2013.

D’autres projets concernent des centres commerciaux en opération de renouvellement urbain (ORU) à Lyon-Duchère, Vénissieux-Vénissy, Vaulx en Velin Centre et Rillieux la Pape Le Bottet, et des pépinières innovantes à Lyon 7e, Lyon 8e, Villeurbanne et dans le Val de Saône.

66 %  par les collectivités – Le capital de la SEM sera détenu par les collectivités pour 66 % (dont Grand Lyon : 55 % avec Lyon, Vénissieux, Vaulx en Velin, Villeurbanne, Rillieux, Syndicat intercommunal Saône-Mont d’Or) et par les partenaires « privés » pour 34 % (CDC, SERL, Caisse d’Epargne Rhône-Alpes).

La SEM disposera d’un financement global :

  • de 14 millions d’euros en fonds propres, dont 7,7 millions apportés par la communauté urbaine,
  • de 49,8 millions par emprunt
  • et de 6,1 millions en subventions, dont 3,2 millions de la région Rhône Alpes dans le cadre du contrat de plan Etat-région.
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Grand Lyon crée une SEM Patrimoniale pour aller là où ne vont pas les investisseurs privés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement