Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

L’Unsa-police met en garde contre tout retour de la police de proximité

Publié le 28/02/2008 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Unsa-police, premier syndicat de gardiens de la paix, a « mis en garde » le 28 février « contre tout retour à la police de proximité » lors de son congrès qui s’est tenu à Reims.
Le nouveau secrétaire général, Henri Martini, indique l’Unsa-police dans un communiqué rédigé à l’issue de ce congrès, « a fustigé la recrudescence des analyses politiciennes, notamment le faux débat sur la proximité ».
Il « a pour conséquence de stigmatiser l’action des policiers (…) dans les quartiers en les exposant inutilement » a fait valoir Henri Martini, selon ce communiqué.
« Tout en rappelant la nécessité de rapprocher la police de la population », écrit l’Unsa-police, Henri Martini « a mis en garde contre tout retour à la police de proximité en l’état des insuffisances des ressources humaines de la police nationale ».
Le nouveau secrétaire général de l’Unsa-police « privilégie » des « renforts (policiers) dans les zones (…) sensibles », poursuit l’Unsa-police.
Cette prise de position d’un syndicat réputé proche de la gauche tranche quelque peu avec celle adoptée jusqu’alors par son ancien secrétaire général, Joaquin Masanet, qui a quitté, lors de ce congrès, le syndicat pour prendre sa retraite.
Joaquin Masanet n’avait jamais dissimulé son soutien à la police de proximité, selon ses proches.
Un dîner d’adieu « en l’honneur » de ce dernier, ont indiqué le 28 février des congressistes, a eu lieu à Reims le 27 février au soir.
Il réunissait deux anciens ministres de l’Intérieur sous la gauche, Pierre Joxe et Jean-Pierre Chevènement, ainsi que le préfet de police de Paris Michel Gaudin réputé proche du président Nicolas Sarkozy.
Pierre Joxe a fait à cette occasion un  » vibrant plaidoyer pour la police républicaine » qui a « été applaudi », ont indiqué ces sources.

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Unsa-police met en garde contre tout retour de la police de proximité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement