Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Aquitaine. A Mont-de-Marsan, des agents de l’ONF manifestent pour exprimer leur malaise

Publié le 11/03/2008 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Une centaine d’agents de l’Office national des forêts (ONF) du Sud-Ouest (Aquitaine et Midi Pyrénées) ont exprimé, le 11 mars à Mont-de-Marsan (Landes), leur « malaise » sur leurs conditions de travail et sur la réorganisation de l’ONF, a-t-on appris de sources syndicales.
Les manifestants, à l’appel d’une intersyndicale, ont perturbé, sans la bloquer, une importante vente de lots de bois des Landes, ont précisé des représentants syndicaux et la direction. « Nous avons lu une motion devant les propriétaires, essentiellement des maires, et les exploitants forestiers présents pour la vente », a expliqué Jacques Buret, représentant de la CGT, soulignant que les manifestants, rassemblés devant la salle, avaient ensuite « fait du tapage autour de la vente ». « Il y a aujourd’hui un malaise monstrueux chez tous les personnels face à une réforme qui est mise en place brutalement », a-t-il expliqué.
La direction de l’agence ONF de Mont-de-Marsan, confirmant la présence d’une « centaine » de manifestants et le bon déroulement de la vente, s’est refusée à tout commentaire, faisant valoir un « droit de réserve » en période électorale.
Fin janvier, les syndicats avaient déjà dénoncé, au niveau national, les conditions de travail « dégradées » des personnels de l’ONF, qui compte 10.500 salariés, dont 7.000 fonctionnaires et 3.500 employés de droit privé.
Ils avaient fait état de « onze suicides sur trois ans » dans un secteur touché, selon eux, par une baisse des effectifs génératrice d’un grand stress.
Les manifestants ont critiqué, le 11 mars, le regroupement de certaines activités (travaux, études) dans des agences spécialisées, au détriment des postes généralistes et polyvalents sur le terrain, avec pour conséquence « des suppressions de postes », « une baisse de la réactivité face aux demandes de nos interlocuteurs » et « la priorité donnée aux activités rentables », selon Dominique Dall’Armi, du Snupfen-Sud.
Les manifestants ont également été reçus à la préfecture, puis au conseil général, ont précisé les syndicats.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. A Mont-de-Marsan, des agents de l’ONF manifestent pour exprimer leur malaise

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement