Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Aquitaine. Malgré une baisse des recettes d’investissement, le Lot-et-Garonne dégage un autofinancement

Publié le 12/03/2008 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Actualité Club finances, Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le budget primitif du conseil général du Lot-et-Garonne atteint 364,4 millions d’euros (+3,3% par rapport à 2007), avec des dépenses de fonctionnement d’environ 255,3 millions d’euros (+5,5%).
Le budget de l’action sociale reste prédominant (59% des dépenses)et va augmenter de 4%. Les charges de personnel, (38,3 millions d’euros; 15% des dépenses)croissent de près de 20%. Cette hausse intègre le transfert de 165 agents TOS (personnels techniques, ouvriers et de service) et de la direction départementale de l’équipement.
A périmètre constant, l’objectif d’évolution de la masse salariale est estimé à +3%.
Le contingent versé au service départemental d’incendie et de secours progressera de presque 11%. Le conseil général attend les résultats d’un audit financier de la structure pour élaborer un projet de convention triennale.
A environ 110 millions d’euros, les dépenses d’investissement restent stables. La priorité est donnée à la poursuite de la modernisation du réseau routier. Dans ce total, le remboursement du capital de la dette constitue une part de 11%, soit 11,6 millions d’euros.

Les recettes de fonctionnement établies à 309,9 millions d’euros progressent de près de 5% par rapport à l’an passé. Le produit des quatre taxes, majoré des allocations compensatrices, représente une proportion de 36% de ce total. Par rapport à 2007, leurs taux reste inchangé.

Dotations et participations de l’Etat représentent 28% des recettes totales de fonctionnement. La dotation globale de fonctionnement (DGF) progressera notamment d’environ 3% en raison des mécanismes de péréquation dont bénéficie le département pour la quatrième année consécutive. En revanche, le fonds de financement de l’APA, en hausse de 1 million d’euros, couvre moins de 40% de la dépense supportée par le conseil général.
Malgré une légère diminution des recettes d’investissement – 109,1 millions d’euros en 2008 – (soit -1,6%)), le conseil général parvient à dégager un autofinancement de 54,6%, en progression de 2% par rapport à 2007. Il lui permet de financer ses investissements avec des ressources propres à hauteur de 50% et de maintenir le niveau de l’emprunt sous la barre de 30 millions d’euros.

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aquitaine. Malgré une baisse des recettes d’investissement, le Lot-et-Garonne dégage un autofinancement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement