Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Formation

La région préconise une refonte de la taxe d’apprentissage

Publié le 12/03/2008 • Par Olivier Berthelin • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

«Les centres de formation des apprentis (CFA) interprofessionnels et du BTP qui accueillent 40% d’apprentis ne perçoivent que 17 % de la taxe d’apprentissage. Ils ont du mal à fonctionner et la région manque de moyen pour les soutenir», regrette la direction de la formation apprentissage du conseil régional de Franche Comté.
La collectivité demande donc à ce que l’ensemble du système soit remis à plat. «Les secteurs des services à la personne, plusieurs administrations et les collectivités forment des apprentis mais ne participent pas au financement du dispositif», remarque-t-on au conseil régional qui compte trois apprentis dans son personnel.

Les pistes de travail récemment remises au président de la République, préconisent la création de commissions régionales d’affectation de la taxe d’apprentissage composée de l’Etat et du conseil régional. Elles visent aussi une réforme du cadre d’assujettissement à la taxe d’apprentissage en élargissant le nombre d’entreprises assujetties. Pour améliorer les conditions de formation de ses 10 000 apprentis, le conseil régional aimerait disposer de plus de moyens et de plus de souplesse pour répartir les fonds entre les différentes filières. «Les entreprises de la métallurgie font beaucoup d’efforts pour la formation, alors que celle-ci reste le parent pauvre dans d’autres secteurs», insistent les agents de la région.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La région préconise une refonte de la taxe d’apprentissage

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement