La qualité de l’air intérieur sous surveillance

Dans les logements comme dans les ERP, et en particulier les établissements scolaires, la question de la pollution de l’air intérieur se pose de façon aigüe. D’après l’Anses, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) et le CSTB, elle représente un coût socio-économique de 19 milliards d’euros. Que prévoit la réglementation ? Comment agir sur la qualité de l’air dans des bâtiments également soumis à une réglementation thermique qui complique la donne ? Enquêtes, avis d’experts et retours d’expériences.

Lire le premier article

Sommaire du dossier

Mis à jour le 18/07/2017

Publicité

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X