Digues : des ouvrages à utiliser avec modération

Censées protéger les populations des risques d’inondation, les digues peuvent s’avérer très dangereuses en cas de rupture. Or un tiers d’entre elles sont en mauvais état, leur gestion est émiettée et elles n’ont pas de propriétaire sur des milliers de kilomètres. La loi « Maptam » attribue certes aux intercommunalités à fiscalité propre la compétence « Gemapi », et notamment la gestion des digues. Mais si le texte clarifie les responsabilités, il laisse cependant en suspens la question des ouvrages orphelins.

Lire le premier article

Sommaire du dossier

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X