En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV

Logo Gazette.fr

Police municipale

Police municipale et nationale disposent-elles de réseaux de communication communs ?

Publié le • Mis à jour le • Par • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles prévention-sécurité

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Découvrez le club

Cet article est paru dans
Le Club Prévention Sécurité

 

Non. D’ores et déjà, la police nationale et la gendarmerie nationales disposent de réseaux de télécommunications interopérables.

Si les opérations conjointes entre les polices municipales, la police nationale et la gendarmerie nationale sont aujourd’hui fréquentes, elles ne disposent pas de moyens de communications interopérables.

Différents modes de transmission des informations opérationnelles ont cependant été mis en place avec les polices municipales. A Marseille et à Lyon par exemple, la police municipale, tout en gérant son propre réseau, dispose d’un poste de travail au sein du centre d’information et de commandement de la sécurité publique, qui lui permet d’être à l’écoute des fréquences « police » et de retransmettre toute information utile à ses agents.

Des progrès sont encore possibles et l’une des solutions permettant d’optimiser encore l’échange d’informations entre la police nationale et les polices municipales pourrait être un accueil des polices municipales au sein de l’« infrastructure nationale partageable des transmissions », système permettant l’accès des pompiers et des gendarmes sur des conférences spécifiques du réseau police.
Une telle démarche impliquerait au préalable d’apporter des réponses claires à un certain nombre de questions de doctrine d’emploi mais aussi opérationnelles, financières et techniques.

Rénovation des conventions de coordination - Plus largement, le ministre de l’intérieur est favorable à une amélioration des conditions d’exercice de l’activité des polices municipales et souhaite renforcer les complémentarités opérationnelles et les synergies entre les forces de sécurité de l’Etat et les polices municipales.
Dans ce contexte, les conventions de coordination répartissant les missions entre les polices municipales et les forces de sécurité de l’Etat vont être rénovées.

Haut de page

Cet article est en relation avec

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

Gemapi : le décret "digues" entièrement remanié par le Conseil d’État

Le décret « Digues » est sans aucun doute, concernant la nouvelle compétence « gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations » (Gemapi), le texte d'application le plus attendu par les EPCI. La version mise à disposition du public en septembre ...

CPER : les inégalités de montants sont-elles justifiées ?

Toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne quant aux crédits accordés par l’Etat au titre des contrats de plan Etat-régions (CPER) 2015-2020. Doit-on pour autant y lire des inégalités ? Pas nécessairement. Les CPER répondent avant tout à une ...

Les contrats de ville devront comporter un volet contre le racisme et l'antisémitisme

Le Premier ministre Manuel Valls a présenté le 17 avril 2015 un plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, doté de 100 millions d’euros sur trois ans et comportant une série de mesures axées sur la justice, l’école ou l’Internet. Les acteurs ...

Nouvelles grilles indiciaires : le ministère de la Fonction publique doit revoir sa copie

Les partenaires sociaux ont commencé à examiner les propositions de nouvelles grilles de rémunération, lors d’une réunion du cycle de négociations « parcours professionnels, carrières et rémunérations »-« avenir de la fonction publique », mardi 21 avril ...

Imprimer

0

Commentaire

Réagir
Publicité

Liens sponsorisés

Tous les fournisseurs

Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts

Mots-clés

Domaines juridiques StatutSécurité - PoliceRéseaux

0 Commentaire

Ajouter un commentaire
  1. Ajouter un commentaire

      Votre e-mail ne sera pas visible

    Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - 17, rue d'Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici.