En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X
Déposez votre CV Fournisseurs du secteur public

Logo Gazette.fr

L’essentiel – Comment développer le logement social HQE et les écoquartiers

Publié le • Par • dans : Dossiers d'actualité

© D.R

Avec l'adoption définitive du projet de loi Grenelle 1, les maîtres d'ouvrage vont concentrer leurs efforts dans le domaine de la construction et de l'énergie : les chantiers devraient réduire de 25% la consommation d'énergie fossile de la France d'ici 2020. Ils devraient permettre aussi de maintenir ou de créer plus de 600 000 emplois sur 2009-2020 dans tous les secteurs de la croissance verte. Des préoccupations en phase avec le dernier Club technique de la Gazette, qui s'est tenu le 26 mai à la Cité de l'architecture à Paris.

Voir le sommaire

Cet article fait partie du dossier

Du logement social HQE à l'écoquartier : les solutions constructives durables

 

Le Grenelle 1 va booster les logements HQE et les quartiers durables

Près de 200 personnes étaient au rendez-vous du Club technique de la Gazette des communes, le 26 mai 2009, pour découvrir des filières porteuses d’avenir – le béton, le bois… -, les opérations labellisées – BBC, Effinergie… – et des quartiers durables.

D’autant que le rapport de Michel Rocard, reprenant les travaux de la conférence des experts sur la contribution Climat et Energie a été remis il y a quelques jours au ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo. Et à en croire ce rapport, la lutte contre les dangers du réchauffement climatique devrait s’intensifier, via la création d’une Contribution Climat Energie, ou CCE. Un instrument qui devrait permettre à la France de tenir ses engagements « facteur 4 », soit la division par 4 de nos émissions dans les 40 ans à venir, dans de bonnes conditions d’efficacité économique.

Faudra-t-il instaurer un taux minimal de taxe sur le CO2 émis ? Est-ce que cette taxe sera plus efficace que l’instrument des quotas d’émission ?
Pour l’heure, le rapport donne des pistes, telles que l’élargissement du dispositif à d’autres gaz à effet de serre. Mais aussi, la prise en compte du CO2 dans les tarifs régulés de détail de l’électricité, la tarification de l’usage des infrastructures de transports, pour orienter efficacement la mobilité, et les choix de localisation. Cela suppose une vision partagée de tous les acteurs ( gouvernement, collectivités locales, industriels) du redéploiement fiscal à opérer. L’impôt devra peser plus sur la pollution, et moins sur les facteurs de production et de croissance.
Sur ce point, le rapporteur attire l’attention : le secteur des matériaux nécessite un traitement particulier. La fabrication des matériaux traditionnels (béton, acier, aluminium, verre, matières plastiques) émet beaucoup de CO2. « Dans ce secteur, l’économie de CO2 viendra autant de la substitution entre matériaux, que de l’amélioration des procédés », observe Michel Rocard. Quant au bois, il serait appelé à jouer un rôle majeur, parce que sa production exige peu d’énergie fossile, qu’il est très performant sur le plan de l’isolation thermique, et qu’il stocke du carbone dans les bâtiments. Reste que la filière industrielle française du bois n’est pas suffisamment développée, et que cette sous-exploitation du bois fragilise la forêt face au changement de climat.
De nombreux débats sont encore à venir : à en croire le rapport, les avis des contributeurs restent divergents sur la taxation de l’électricité, l’opportunité de taxer les matières premières issues des énergies fossiles, et la déclinaison ou non de niveaux de taxe par secteur. Enfin, sur les modalités précises de redistribution de la recette, les avis sont aussi divisés…

Lire aussi :
La Gazette du 18 mai 2009, « Energie, vers la basse consommation » p.46, et le dossier p.26 « Climat, comment financer la maîtrise de l’énergie ».

Prochain rendez-vous du Club technique

13 octobre 2009, Cité de l’Architecture à Paris : « Les nouveaux complexes aquatiques »

Haut de page

Aujourd'hui sur

les Clubs Experts de la Gazette

L’adoption définitive de la loi «biodiversité» reportée à juillet

Le projet de loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages s’enfonce dans un nouveau tunnel parlementaire : la commission mixte paritaire du 25 mai n’ayant pu surmonter les divergences entre le Sénat et l’Assemblée, le texte repassera ...

Angers, Maine-et-Loire

Gestion du patrimoine : le Maine-et-Loire devrait vendre pour 30 millions d'euros en 6 ans

Confrontée à une situation financière « préoccupante », le département du Maine-et-Loire a engagé depuis 2013 une gestion active de son patrimoine immobilier. Après avoir réalisé un inventaire, la collectivité cède pour environ 5 millions d'euros par an et ...

Transports en commun : ce que les policiers municipaux peuvent verbaliser

Avec la loi du 22 mai 2016 de sécurité dans les transports, les agents de police municipale peuvent à certaines conditions constater par procès verbaux certaines infractions dans les systèmes de transport ferroviaire ou guidé (train, tram, métro). Le décret du ...

Le décret sur la revalorisation du point d’indice présenté en conseil des ministres

La ministre de la Fonction publique Annick Girardin a présenté en conseil des ministres du mercredi 25 mai 2016 le projet de décret qui revalorise de + 1,2 % le point d’indice qui sert de base au calcul des traitements perçus par les fonctionnaires. ...

Publicité
Publicité

Télécharger
l'appli!

En savoir plus

Formations d’experts