Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Ile-de-France. Feu vert de la commission départementale d’équipement commercial (CDEC) de Seine-Saint-Denis au projet Aéroville

Développement économique

Ile-de-France. Feu vert de la commission départementale d’équipement commercial (CDEC) de Seine-Saint-Denis au projet Aéroville

Publié le 01/04/2008 • Par Marion Kindermans • dans : Régions

La construction du centre commercial et de services Aéroville, qui devrait voir le jour en 2011, près de l’aéroport Roissy-Charles-de Gaulle, à cheval sur Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) et Roissy (Val-d’Oise), vient d’être autorisée par la commission départementale d’équipement commercial (CDEC) de Seine-Saint-Denis.
Porté par Unibail et ADP, sur un terrain de 10 hectares, ce projet dont le coût est estimé à 270 millions d’euros suscite depuis son annonce, voilà presque trois ans, une vive polémique. Les critiques des opposants, menés par le maire de Gonesse (PS), Jean-Pierre Blazy, portent notamment sur le risque de saturation des voies de communication et sur la proximité de Paris Nord II.

D’abord destiné aux 85.000 salariés de la plate-forme aéroportuaire et aux voyageurs, Aéroville rassemblera sur 50.000 m2 plus de 140 commerces, dont une grande surface de 5.000 m2, des services et des restaurants. Il devrait créer 2.600 emplois.

Reste que des recours peuvent être déposés par les opposants auprès de la Commission nationale d’équipement commercial (CNEC). Des recours auraient été déposés contre le plan local d’urbanisme de Tremblay.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. Feu vert de la commission départementale d’équipement commercial (CDEC) de Seine-Saint-Denis au projet Aéroville

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X