Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Coup de pouce financier pour inciter les banquiers à distribuer le livret A

Publié le 10/04/2008 • Par La Rédaction • dans : Actualité Club finances

Face à la grogne des banquiers, la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, a décidé de leur accorder une rémunération plus élevée pour la collecte du livret A, qui sera fixé à 0,6% des sommes déposées (au lieu de 0,4%).
Produit d’épargne défiscalisé à taux réglementé (3,50%), le livret A est commercialisé par les Caisses d’épargne, la Banque postale et le Crédit mutuel (pour le livret bleu), qui touchent pour sa collecte un taux moyen de 1,12%.
Sur demande de la Commission européenne, le gouvernement a annoncé la généralisation de sa distribution à toutes les banques au 1er janvier 2009. En baissant le taux de rémunération des banques à 0,4%, le gouvernement comptait faire une économie de 1 milliard d’euros en faveur du logement social. La Caisse des dépôts centralise et utilise en effet les fonds du livret A pour des prêts avantageux et à long terme aux organismes HLM. Plus le taux de commissionnement des banques est élevé, plus les organismes HLM paient des intérêt élevés sur leurs emprunts.
« 0,6%, c’est un taux raisonnable pour inciter les banques à distribuer le livret A et intéressant pour améliorer le financement du logement social », estime Christine Lagarde.

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Coup de pouce financier pour inciter les banquiers à distribuer le livret A

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X