Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Symboles républicains

Les maires ont-ils l’obligation de placer un buste de Marianne dans leur mairie ?

Publié le 26/01/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

Non. L’apposition dans les mairies de la photographie officielle du président de la République et la présence du buste de la Marianne ne relèvent ni d’un texte législatif ou réglementaire ni d’une règle coutumière reconnue par la jurisprudence.
Il est d’un usage courant et conforme à la tradition républicaine.

Cette pratique, profondément ancrée dans notre démocratie, témoigne, au-delà de toute considération partisane, du respect qu’appellent les hautes fonctions exercées par le chef de l’Etat.
Le décret de la Convention du 22 septembre 1792 avait adopté la proposition de l’abbé Grégoire, chargé d’un rapport sur les sceaux de la République et qui proposa pour celle-ci l’image de la liberté « sous les traits d’une femme vêtue à l’antique, debout, tenant de la main droite une pique surmontée du bonnet phrygien ou bonnet de la liberté ».

Si le Gouvernement provisoire avait, en 1848, recommandé l’emploi du buste réalisé par le sculpteur Dubray, les pouvoirs publics, par respect des libertés locales, n’ont pas estimé, depuis lors, devoir imposer un modèle spécifique de l’effigie de la République.

Libre choix du modèle – La fabrication et la vente de ces bustes sont donc laissées à l’initiative des entreprises privées et chaque municipalité dispose du libre choix du modèle. Il n’apparaît pas que ce régime libéral ait donné lieu à des excès, à l’occasion notamment des nouvelles représentations de la République dont l’Association des maires de France (AMF) a pris l’initiative avec le projet « Marianne 2000 ».

Dès lors, il n’est pas envisagé, en réglementant la matière, de remettre en cause la tradition républicaine donnant aux maires la faculté de placer une Marianne, du modèle de leur choix, dans leur mairie.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les maires ont-ils l’obligation de placer un buste de Marianne dans leur mairie ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X