Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Services publics

Lancement d’un manifeste anti-RGPP

Publié le 15/04/2008 • Par Jacques Paquier • dans : A la une, France

«Nous souhaitons lancer une véritable mobilisation citoyenne, en plus des actions syndicales qui vont s’engager», a indiqué le 15 avril Gérard Aschieri. Le secrétaire général de la FSU était entouré d’une brochette de représentants syndicaux et associatifs pour présenter un manifeste, au titre explicite : «Le service public est notre richesse, mobilisons nous !». La CGT fonction publique, Solidaires, Attac, AC Le Feu, la fondation Copernic et la Ligue des droits de l’homme étaient notamment représentés. Jacques Marsaud, administrateur territorial, Bernard Derosier, président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) ou André Laignel, secrétaire général de l’AMF, figurent parmi les premiers signataires de ce texte.
Lors de sa présentation, Anicet Le Pors, ministre de la fonction publique de 1981 à 1984, co-auteur des lois de 1983, se montra solennel. «C’est la conception du service public, basée sur l’égalité d’accès aux emplois publics et la responsabilité des agents, autant de principes fondés eux-mêmes sur la déclaration des droits de l’homme, que l’on veut mettre à mal», a déclaré le conseiller d’Etat. «Le fait même qu’un quart de la population active soit soustraite à la loi du marché par le statut, cela est intolérable pour les tenants du libéralisme qui nous gouvernent», a poursuivi l’ancien ministre.
«De fusion en restructuration, d’externalisation en privatisation et de flexibilité en précarité, une vaste opération de destruction des fondements du service public et de la fonction publique s’accélère sous nos yeux», déplorent les auteurs. «La RGPP est le plus récent développement de cette campagne», analysent-ils.
Se défendant d’être des partisans de l’immobilisme, ce collectif assure vouloir «une modernisation de la fonction publique en réponse à l’évolution marchande, inégalitaire et destructrice de la société». «Nous réaffirmons, concluent-ils, que le statut des fonctionnaires est là pour garantir à tous les usagers la défense d’un intérêt général qui ne se réduit pas à la somme des intérêts particuliers».

En savoir plus
– Le site du manifeste
– Le blog d’Anicet Le Pors

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Lancement d’un manifeste anti-RGPP

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X