Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

Le coût des Sdis va augmenter de 4 à 7% en 2012

Publié le 17/01/2012 • Par avec l'AFP Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, Actu prévention sécurité, France

Le président de l’Assemblée des départements de France, Claudy Lebreton, demande au ministère de l’Intérieur un moratoire des textes législatifs et réglementaires qui, selon lui, imposent chaque année de nouvelles dépenses aux services d’incendie et de secours.

Le coût des services départementaux de secours et d’incendie (SDIS) augmentera en 2012 entre 4% et 7%, à cause de dépenses imposées par le pouvoir réglementaire et législatif. C’est ce qu’a affirmé le 17 janvier 2012 le président de l’Assemblée des départements de France (ADF) Claudy Lebreton lors de la présentation de l’enquête annuelle du cabinet Lamotte.

Stabilisation des dépenses – « Dix ans après la départementalisation, la tendance est aujourd’hui à la stabilisation, a-t-il précisé. Le budget des Sdis s’élèvent à 4,7 milliards d’euros. Et les perspectives pour les trois prochaines années montrent un tassement dans la progression des dépenses. Néanmoins, nous prévoyons en effet une augmentation pour l’année 2012. Nous y voyons la responsabilité du pouvoir ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le coût des Sdis va augmenter de 4 à 7% en 2012

Votre e-mail ne sera pas publié

Agent Territorial Girondin

18/01/2012 06h21

Encore une fois une fiscalité à part et en plus pour le citoyen. En effet nous imposer séparement sur le financement des sdis serait je dis serait peut être bien mais la taxe de capitation ne disparaitra pas donc impot supplémenataire.
Mais si on paie directement on devrait avoir aussi notre mot à dire. Pourquoi autant de personnes disposent de véhicules pour se rendre au travail….se déplacent avec l’argent de nos impôts. Moi aussi je serais content d’avoir l’essence payée et ne pas avoir l’entretien ni l’achat d’un véhicule.
Ensuite pourquoi payer des « volontaires » , j’ai été volontaire mais je ne percevais rien et l’amicale « offrait » avec l’argent des calendriers la ste Barbe. Maintenant ils sont payés et viennent mendier un calendrier. Moi aussi je pourrais faire des calendriers et me faire un treizieme mois net d’impot !! Sans compter que l’argent des vacations n’est pas imposable.
Il faut stopper l’hémorragie des sdis et supprimer au niveau encadrement un certain nombre d’offciers qui se cachent dans les bureaux avec des « primes de feu » et qui de plus ne savent pour un grand nombre d’entre eux faire le travail administratif.Soit on les remet en caserne et ils bossent soit ils sont administratifs et on leur applique la grille des administratifs.Hum je sens déjà qu’ils sont vent debout de voir partir les belles primes de « danger » qu’ils perçoivent en restant au chaud derrière un écran d’ordinateur.
Enfin les Présidents des sdis devraient arrêter les embauches « clientélistes » et prendre que du personnel compétent par concours ce qui aurait pour effet de dégonfler la masse salariale, et surtout diriger leur sdis avec un conseil d’administration que s’exprimerait… ou qui oserait le faire.
Rien qu’avec cela on réaliserait quelques économies.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X