Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

FUnéraire

Le dernier repos de Valéry Giscard d’Estaing contrarié

Publié le 18/01/2012 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

L’ancien président de la République ne pourra pas installer une chapelle funéraire dans la propriété familiale qui est située en zone inconstructible.

Propriété de sa belle famille à Authon non loin de Vendôme (Loir-et-Cher), le château de l’Etoile devait abriter la dernière demeure de l’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing aujourd’hui âgé de 85 ans.

Pour cela, ce dernier projetait de construire un caveau et une chapelle funéraire dans un terrain jouxtant le cimetière communal. Un architecte avait donc été dépêché auprès du maire d’Authon pour présenter ce projet de permis de construire.

Mais face aux réticences de la commune VGE a retiré son projet en 2010, avant même qu’il soit refusé, a-t-on appris via le quotidien La nouvelle République dans son édition du 10 janvier 2012. Le zonage du plan local d’urbanisme (PLU) a en effet rendu ce terrain inconstructible.
« Je n’ai fait qu’appliquer la réglementation, explique la maire, Dominique Oury, interrogée par la Gazette. Si nous faisions des exceptions, d’autres propriétaires pourraient nous demander la même chose ».

Et la commune n’envisage pas de modifier son PLU pour accueillir la dernière demeure de cet illustre résident.
Elle avait pourtant proposé une « solution de rechange » avec une installation dans l’extension du cimetière communal avec caveau et stèle funéraire, proposition finalement non retenue par la famille Giscard d’Estaing.

Demande de dérogation au préfet ? Pendant plusieurs mois, le dossier est resté en l’état. Mais fin 2011, le terrain censé accueillir la chapelle a été clôturé et mis à l’abri des regards, ce qui fait craindre à certains habitants et élus que VGE « passe en force » pour imposer sa petite résidence.
« On se demande si un projet ne se profile pas à l’horizon », explique la maire.

VGE pourrait en effet demander une dérogation au préfet, le seul qui puisse autoriser une sépulture dans une propriété privée après avis d’un hydrogéologue.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le dernier repos de Valéry Giscard d’Estaing contrarié

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X