Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Pays-de-la-Loire. Le Mans boucle le financement de son futur stade

Publié le 24/04/2008 • Par La Rédaction • dans : Régions

Le futur stade de football (25 000 places) du Mans ne coûtera pas un denier public supplémentaire malgré une facture qui a doublé en deux ans. C’est ce que souligne le maire, Jean-Claude Boulard, qui présentera le plan de financement au conseil municipal du 6 mai. L’addition est désormais fixée à 100,4 millions d’euros dont 49 millions à la charge du contribuable comme prévu : la ville apportera 31,48 millions, le département de la Sarthe et la région des Pays-de-la-Loire 8,76 millions chacun. Le solde sera assumé par Vinci, désigné concessionnaire pour une durée de 35 ans.
Le futur stade pourra accueillir des spectacles avec notamment un hôtel (100 chambres) et un restaurant associés. Côté fonctionnement, Vinci a reçu l’assurance de percevoir 1,46 million de «contribution forfaitaire annuelle» à compter de la mise en service de l’enceinte sportive en 2010. La région, le département et le groupe Mutuelles du Mans Assurances (MMA) devraient verser chacun 100 000 euros, le solde étant à la charge du Mans qui, en contrepartie, supprimera sa subvention annuelle au club (580 000 euros).
Pour se prémunir de «l’aléa sportif», un accord a été conclu entre Vinci et la municipalité : en cas de descente en Ligue 2, celle-ci s’engage à rembourser au concessionnaire jusqu’à 250 000 euros de pertes de recettes la première année, puis jusqu’à 500 000 euros pour chaque année supplémentaire en Ligue 2. De son côté, le club provisionnera 1,75 million. Dit autrement, l’équipe ne devra pas, le cas échéant, rester plus de quatre années en Ligue 2 sous peine de solliciter à nouveau le contribuable manceau.

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Pays-de-la-Loire. Le Mans boucle le financement de son futur stade

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X