Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financement

Emprunts toxiques : les particuliers également touchés

Publié le 12/01/2012 • Par Catherine Le Gall • dans : Actu experts finances

Quelques semaines seulement après la sortie du rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les emprunts toxiques, paru en décembre dernier, ces prêts à haut risque font encore l’actualité. Cette fois-ci, il s’agit de prêts en francs suisses accordés par la BNP aux particuliers. Maurice Vincent, sénateur-maire PS de Saint-Etienne, particulièrement sensibilisé au sujet, a décidé de réagir.

De 2008 à 2009, environ 4 000 familles auraient contracté ces fameux emprunts toxiques. Leur structure est moins complexe que celle des emprunts accordés aux collectivités locales : il s’agissait, pour la BNP, de proposer aux particuliers d’emprunter en franc suisse et de rembourser en euro.

Mais le dispositif commercial était assez pervers : « Nous n’avons pas contracté ces emprunts directement auprès de la BNP. Ce sont des intermédiaires, comme des gestionnaires de biens ou des agences immobilières, qui nous les ont proposés dans le cadre d’un projet immobilier. Pour nous, il s’agissait de constituer ou de valoriser un patrimoine via un investissement locatif. Les intermédiaires nous présentaient les emprunts dans un package en nous expliquant que c’était le ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emprunts toxiques : les particuliers également touchés

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X