Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Billet

RGPP locale : l’Ifrap sort l’artillerie lourde !

Publié le 06/01/2012 • Par Jacques Paquier • dans : Billets finances

tank
Fotolia
C’est connu, on ne plaisante pas à l’Ifrap. Dans la dernière livraison de son mensuel, le Think tank ultra libéral sort l’artillerie lourde contre les collectivités.

A côté de l’Ifrap, les plus audacieux pourfendeurs de la prodigalité supposée des collectivités au parlement paraissent bien falot. Le Think tank propose, dans la dernière livraison de Société civile, son mensuel, une RGPP locale visant à « enfin associer les collectivités à la réduction du déficit de l’Etat ». Et ça décoiffe.

Premier outil de ce plan de rigueur drastique, une application du principe de non-remplacement du départ d’un fonctionnaire sur deux carabinée, c’est-à-dire sans redistribution de la moitié des économies réalisées comme c’est le cas à l’Etat, et assortie – allons-y gaiement – du gel continu du point d’indice, de la suspension de la Gipa, ainsi que du blocage de la grille indiciaire. Et cela jusqu’en 2020 !!
L’Ifrap estime que 4,9 milliards d’euros seraient ainsi économisés. Plus même, a-t-on envie de dire, tant la perte d’attractivité qui résulterait de cette mesure pour les collectivités aboutirait à ce qu’elle remplace encore moins d’un départ sur deux ! Mais le sous-encadrement chronique dont souffrent les collectivités n’est visiblement pas encore parvenu aux oreilles du Think tank…

Pour accompagner cette cure d’amincissement, le cercle de réflexion propose également une réduction des dépenses de fonctionnement de 10 %, sans autre forme de procès. Gain estimé : 3,7 milliards d’euros. Y a plus qu’à !

Autre idée ingénieuse, une rationalisation de l’immobilier public territorial, sur la base d’une semblable loi d’airain : de Dunkerque à Saint-Denis la Réunion, chaque agent aurait droit à 12 m2. Pas plus, pas moins.
Par ailleurs, les aides des collectivités envers le secteur associatif, également vilipendées, seraient réduites brutalement : une règle limiterait à 50 % de leur budget leurs recettes publiques , et une taxe de 5 % au profit de la réduction des déficits serait imposée aux concours dont elles bénéficient de la part des collectivités.

Enfin, last but not least, l’Ifrap possède la solution pour en finir avec l’émiettement communal : elle préconise une fusion des communes au niveau… cantonal. Il suffisait d’y penser !

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

RGPP locale : l’Ifrap sort l’artillerie lourde !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X