Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports ferroviaires

La FNAUT réclame des trains « low cost »

Publié le 04/01/2012 • Par Claudine Farrugia-Tayar • dans : France

La hausse des tarifs SNCF inquiète les associations d’usagers, qui sont très écoutées par les régions.

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) estime que les tarifs du TGV et des trains Teoz, Lunea sont excessifs pour les voyageurs. Consciente que les tarifs de la SNCF doivent supporter la hausse des péages exigés par Réseau Ferré de France, mais hostile à la hausse de la TVA appliquée aux transports (celle-ci est passée en début d’année de 5,5% à 7%), la FNAUT formule plusieurs propositions.

Les coûts élevés du TGV – Tout d’abord la fédération demande à la SNCF de maintenir un minimum de services ferroviaires Intercités, qui sont plus lents mais aussi plus accessibles. «Le TGV, s’il est très performant, est une technique intrinsèquement coûteuse en infrastructures et matériel roulant », estime Jean Sivardière, le président de la FNAUT. Par ailleurs, la fédération déplore que la SNCF envisage de fermer certaines lignes, et de les remplacer par des services d’autocars. « De tels services ne relèvent pas de la mission de la SNCF, et ne répondent pas aux besoins de confort des usagers », conclut le président.

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La FNAUT réclame des trains « low cost »

Votre e-mail ne sera pas publié

Jean Jacques

05/01/2012 11h19

J’approuve, notamment pour tous les voyageurs en intermodalité train+vélo, que ce soit pour les trajets quotidiens domicile travail ou pour les loisirs et vacances cyclotouristiques

provence-normandie

16/01/2012 10h34

Cette démarche est contraire aux demandes faites lors du GRENELLE de L’ENVIRONNEMENT car il faut aussi prendre e compte la pollution des bus mis en remplacement des trains .
pourquoi demain ne pas supprimer aussi les transports de fret faits par la SNCF et remetttre toutes ces marchandises aux transporteurs routiers ….
On « marche sur la tête » dans ce pays ou on fait tout et n’importe quoi au détriment de l’usager et de sa santé.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X